Algérie: Projet de jumelage Anem-Pôle Emploi



Algérie: Projet de jumelage Anem-Pôle Emploi

L'Agence nationale de l'Emploi (Anem) compte renforcer son offre de services, y compris les services à distance mis en place pour les usagers du service public de l'emploi (SPE), et consolider l'organisation et les outils dont elle dispose, afin d'assurer une meilleure capacité d'évolution de ses services, et instaurer la démarche de l'ingénierie de formation comme méthode permettant le développement des compétences de son personnel. 
Dans ce but, un projet de jumelage entre l'Anem et «Pôle Emploi» (France), d'un montant de plus de 1,2 million d'euros, a été lancé jeudi à Alger dans le cadre du programme d'appui à la mise en œuvre de l'Accord d'association entre l'Algérie et l'Union européenne (P3A). Le projet d'une durée de 24 mois, intitulé «Appui à la modernisation du service public de l'emploi», est financé par l'UE, pour un montant de 1.240.000 euros. A cette occasion, le directeur général de l'Anem, Mohamed Arrache, cité par l'APS, a indiqué que ce projet de jumelage constitue «une première» pour son organisme et vise à renforcer l'échange d'expériences entre les deux parties (Anem et Pôle Emploi). Il a affirmé que ce jumelage permettra à l'Anem de concrétiser «un certain nombre d'objectifs», dont notamment, l'instauration de nouveaux instruments à travers l'acquisition de l'expertise de «Pôle Emploi» en matière d'innovation et de nouveaux outils d'information devant améliorer la prestation de services au profit du demandeur de l'emploi et de l'employeur.
Le même responsable a estimé que ce projet sera d'un «apport positif» pour la continuité de la modernisation du service public de l'emploi. Pour sa part, Mme Silvia Severi, chef des opérations de coopération de la Délégation de l'UE, a indiqué que ce nouveau jumelage «vient compléter les résultats déjà atteints par le Programme d'Appui au secteur de l'emploi 2012-2016 (Pasea) qui a permis la mise en place, notamment, d'un système d'information en réseau avec un équipement rénové». «Nous avons une douzaine de jumelages institutionnels actuellement en cours d'exécution dans plusieurs secteurs, dans le cadre programme d'appui (P3A), notamment celui portant insertion des personnes handicapées en milieu du travail, lancé en 2017», a-t-elle relevé, tout en se félicitant du partenariat entre l'Anem et «Pôle Emploi».
Rappelons qu'à la fin de l'année 2004, une loi relative au placement des travailleurs et au contrôle de l'emploi a été promulguée en Algérie. Cette activité est une mission de service public dans le cadre de la politique de développement de l'emploi, de l'équilibre régional et de lutte contre le chômage. Le SPE est représenté par l'Anem. Sa mise en place fait suite à une recommandation adressée, en 1991, par l'Organisation internationale du travail (OIT) aux Etats membres. Le SPE est mis en œuvre par l'Anem en succession à l'Office national de la main-d'œuvre (Onamo). L'Anem a été instituée par décret du 18 février 2006. Ses missions consistent à organiser et assurer la connaissance de la situation et de l'évolution du marché national de l'emploi et de la main-d'œuvre et garantir à tout demandeur et à toute entreprise un service de recrutement efficace et personnalisé. Une cellule d'accueil et d'écoute existe au sein de l'Anem. Elle a pour missions l'accueil, l'orientation et l'accompagnement des usagers, et veille à leur faire connaître les informations et les procédures de gestion en vigueur en vue de la prise en charge de leurs préoccupations.
 


source: La Nouvelle République

A voir aussi