Algérie/Maghreb : L'Algérie prend part au congrès des syndicats du Maghreb à Tunis



Algérie/Maghreb : L'Algérie prend part au congrès des syndicats du Maghreb à Tunis

Le secrétaire général du ministère du Travail, de l'eEmploi et de la Sécurité sociale, Mohamed Khiat, a participé, en sa qualité de représentant du ministre, aux travaux du 5e congrès de l'Union syndicale des travailleurs du Maghreb arabe (USTMA) à Tunis, a indiqué vendredi un communiqué du ministère. Prononçant une allocution lue au nom du ministre, M. Khiat a affirmé que la participation de l'Algérie à ce congrès témoigne "de l'intérêt qu'accorde le Gouvernement algérien à l'action maghrébine commune et son souci de poursuivre et de renforcer la coopération et la coordination en vue de relancer le développement et réaliser l'intérêt du travailleur de manière particulière et le citoyen de manière générale". Il a estimé, à cette occasion, que ce congrès "constitue un jalon supplémentaire pour le renforcement des relations entre les peuples de la région à la lumière de la grande volonté exprimée par ses dirigeants pour renforcer l'édifice maghrébin". 
M. Khiat a mis en exergue l'expérience de l'Algérie dans le cadre de la concertation et du dialogue social et sa régularité avec les partenaires économiques et sociaux, ayant permis de réaliser d'importants acquis sociaux, notamment la consécration de droits socioéconomiques, la promotion de l'emploi et le renforcement de la couverture sociale au profit des travailleurs". 
Ce principe est devenu, a-t-il dit, "essentiel pour le traitement des questions et des grands dossiers stratégiques en Algérie", ajoutant que les rencontres bilatérales et trilatérales constituaient une base de concertation entre le gouvernement et les partenaires socioéconomiques". Il s'est félicité, par ailleurs, du "rôle important de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) en tant que partenaire social". 
M. Khiat a mis en avant, également, l'accord conclu entre le Gouvernement tunisien et l'Union générale tunisienne du Travail (UGTT) relatif à la question des salaires, le qualifiant de "victoire pour le peuple tunisien et modèle opérationnel du rôle du dialogue social dans la réalisation du consensus et de la stabilité". M. Khiat a affirmé que les nombreux défis auxquels sont confrontés les pays du Maghreb sont susceptibles de "renforcer les liens de solidarité et de coopération entre les peuples de la région", ajoutant que le choix de la tenue du congrès parallèlement à la commémoration du 61e anniversaire de Sakiet Sidi Youssef, le 8 février 1958, représente "une symbolique de la cohésion des peuples du Maghreb". 
L'alimentation de la région de Sakiet Sidi Youssef en gaz naturel, à partir de l'Algérie à l'occasion de la commémoration de ces évènements douloureux "témoigne de la concrétisation de la coopération technique entre les pays du Maghreb". 
Les syndicats des travailleurs des pays de la région "jouent un rôle important dans l'échange d'avis et d'expertises sur les meilleures approches en matière de développement socio-économique", a-t-il poursuivi, soulignant que ce congrès de haut niveau "contribuera à renforcer la convergence et la coopération entre les différentes organisations de l'Union". 
M. Khiat a insisté, en outre, sur l'impératif de "renforcer la coordination permanente et constante, et d'unifier les vues et positions entre les pays de la région à plusieurs niveaux", gouvernements, organisations syndicales des travailleurs et employeurs, particulièrement les instances et organisations internationales et régionales.
 


source: LE MAGHREB

A voir aussi