Algérie:Le ministre hongrois des AE souhaite le renforcement des relations économiques bilatérales



Algérie:Le ministre hongrois des AE souhaite le renforcement des relations économiques bilatérales

ALGER- Le ministre hongrois des Affaires étrangères et du Commerce, Peter Szijjarto s'est félicité des relations politiques entre son pays et l’Algérie, appelant de ses vœux le renforcement des relations économiques bilatérales, notamment dans le domaine de l'énergie et des technologies agricoles.

Dans une déclaration à l’APS, en marge de sa visite de travail mardi en Algérie, M. Szijjarto s’est félicité des relations politiques entre son pays et l'Algérie, qui "ne souffrent, a-t-il dit, d'aucun désaccord", mettant en exergue l'accord des deux parties sur la nécessité d’asseoir leurs relations bilatérales sur le respect mutuel et la préservation du legs historique et culturel.

Le chef de la diplomatie hongroise a fait savoir que son pays souhaitait promouvoir sa coopération économique avec l’Algérie, précisant, dans ce cadre, que 150 millions d’euros avaient été consacrés au financement de projets algéro-hongrois.

Des efforts sont en cours pour encourager les entreprises hongroises spécialisées dans la gestion des ressources en eau et les technologies agricoles à investir en Algérie, a dit M. Szijjarto, ajoutant qu’il avait été convenu lors de sa rencontre avec son homologue algérien, Sabri Boukadoum, de lancer des discussions sur des accords permettant aux entreprises hongroises d'investir en Algérie.

Le ministre hongrois des AE a, à cet égard, indiqué que le domaine énergétique suscitait l’intérêt de l'Etat hongrois qui souhaite consolider ses relations avec l'Algérie, qui dispose d’importantes réserves de gaz, une ressource recherchée par son pays pour la production d'électricité notamment.

La Hongrie étant soucieuse de diversifier les sources d’acquisition de ce produit, importé en totalité de Russie, M. Szijjarto a formé le vœux de voir les négociations entre l’entreprise hongroise d’électricité et la société algérienne de l’énergie Sonatrach couronnées par un accord sur les prix qui permettra de raccorder la Hongrie au réseau du gaz algérien.

En attendant, la Hongrie base ses transactions commerciales avec l’Algérie sur les produits et technologies agricoles qui joueront un grand rôle à l’avenir, a-t-il précisé, ajoutant que "les sociétés hongroises détiennent une excellente expérience dans le domaine de l’agroalimentaire et la production laitière. Nous nous orientons donc vers la création de joint-ventures dans ces domaines".


source: ALGERIE PRESSE SERVICE

A voir aussi