Algérie: le gouvernement veut accélérer l’accès à l’énergie des zones d’ombres



Algérie: le gouvernement veut accélérer l’accès à l’énergie des zones d’ombres

 En Algérie, le ministre de l’Energie a annoncé l’accélération de l’accès à l’énergie des « zones d’ombres ». 8 000 localités enclavées, en déficit d’infrastructures de base, verront bientôt leur accès à l’électricité et au gaz s’améliorer dans le cadre des priorités gouvernementales.

En Algérie, le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar (photo) veut accélérer l’électrification et l’approvisionnement en gaz des « zones d’ombre » du pays. Ce processus fait partie selon le responsable des priorités du gouvernement qui souhaite ainsi favoriser la réalisation de projets de développement dans ces régions.

« Il urge de concrétiser tous les projets de raccordement aux réseaux d’électrification et d’alimentation en gaz naturel notamment au profit des zones d’ombre, en tant que leviers de développement et d’amélioration du cadre de vie du citoyen » a affirmé le ministre lors d’une visite dans la wilaya d’Illizi.

Les « zones d’ombre » sont des localités enclavées de l’Algérie dans lesquelles les infrastructures de base sont absentes ou insuffisantes. Selon le ministre de l’Energie, 8 000 zones d’ombre manquent d’accès à l’électricité et au gaz selon les données collectées par son département.

Lors de sa visite à Illizi, le ministre a affirmé que le financement nécessaire à l’achèvement du raccordement à l’électricité des zones d’ombre de cette région sera bientôt disponible. « Une enveloppe conséquente sera consacrée à la wilaya d’Illizi pour mettre en œuvre ces projets dans les plus brefs délais en vue de consolider le taux de couverture en énergie à travers le territoire de la wilaya », a affirmé le responsable.
Gwladys Johnson Akinocho 


source: agenceecofin.com

A voir aussi