Algérie: la Sonelgaz entame des procédures pour recouvrer ses 1,3 milliard $ de créances



Algérie: la Sonelgaz entame des procédures pour recouvrer ses 1,3 milliard $ de créances

En Algérie, les 1,3 milliard $ de créances accumulées par la Sonelgaz, la compagnie électrique nationale auprès de ses clients institutionnels et privés, menacent sa stabilité financière et la qualité de ses services. Elle entamera donc incessamment des procédures de recouvrement de ces dernières.

En Algérie, la Société nationale de distribution de l’électricité et du gaz (Sonelgaz) entamera des procédures de recouvrement de ses créances. « Vu la situation déficitaire de l’entreprise, des procédures seront engagées bientôt pour récupérer les créances, notamment auprès des industriels et des entreprises publiques », a affirmé Chaher Boulakhras, le président-directeur général de la compagnie.

Les créances de la Sonelgaz ont triplé en 2020 par rapport à 2019, atteignant 172 milliards de dinars (1,3 milliard $). En outre, 52 % de ces créances sont détenues par des clients institutionnels, 43 % par les consommateurs privés et 5 % par les industriels. 

L’accroissement de ces créances est étroitement lié à l’impact de la crise sanitaire du coronavirus. « Face à notre rôle en tant qu’entreprise citoyenne et pour des raisons sociales, afin d’accompagner notre clientèle pendant cette pandémie, nous n’avons pas encore procédé à des coupures », a précisé le responsable.

Cependant, la situation inquiète la Commission de régulation de l’électricité et du gaz qui a fait part dans son dernier rapport de ses préoccupations quant aux plans d’amélioration des performances de la distribution électrique dans le pays.


source: agenceecofin.com

A voir aussi