Algérie:Installation du groupe de travail chargé de la promotion des énergies renouvelables dans le secteur d'activité agricole



Algérie:Installation du groupe de travail chargé de la promotion des énergies renouvelables dans le secteur d'activité agricole

ALGER- Le groupe de travail multisectoriel chargé de la promotion de l'exploitation des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique dans le secteur d'activité agricole, du développement rural et saharien a été installé jeudi, a indiqué un communiqué du Commissariat aux énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique (CEREFE).

Le CEREFE a procédé, dans le cadre de ses prérogatives de coordination entre les différents secteurs et intervenants concernés par le développement des énergies renouvelables et l'efficacité énergétique en Algérie, à la composition de ce groupe de travail multisectoriel chargé de la promotion de l'exploitation des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique dans le secteur d'activité agricole et du développement rural et saharien, et ce dans les trois volets, technique, législatif et règlementaire, outre l'accompagnement financier pour la mise en place d'une politique efficace en la matière, a précisé le communiqué.

Cette installation intervient dans la cadre de la mise en œuvre du plan d'action du Gouvernement dans son volet lié à la transition énergétique et la promotion de l'agriculture et du développement rural, notamment au niveau des régions montagneuses et sahariennes.

Le Groupe de travail sera chargé de la gestion de ce projet jusqu'à l'atteinte de ses objectifs. Il aura pour mission l'examen des mécanismes de développement de l'exploitation des énergies renouvelables dans l'activité agricole et de développement en sus de la proposition des mesures  susceptibles de concrétiser cet objectif , à court et à moyen termes, pour l'amélioration de la situation économique du pays, le renforcement de la sécurité alimentaire, la promotion des activités de l'élevage camelin et l'intégration de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables.

Ce projet permettra aux agriculteurs de réduire la facture énergétique, notamment le gasoil destiné à faire marcher les générateurs électriques et maitriser, par la suite, les couts de production et les prix des produits agricoles, tout en accélérant la cadence du développement notamment au niveau des zones d'ombre, et en insufflant une nouvelle dynamique dans les régions montagneuses et sahariennes.

Ce groupe de travail multisectoriel se compose des représentants des secteurs suivant: le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, le ministère de l’Energie, le ministère des Finances, le ministère de l'Agriculture et du Développement rural, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le ministère des Ressources en eau, et le ministère de l'Environnement et des Energies renouvelables.

Des représentants du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), de l'Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (APRUE) ainsi que du Cluster Energies Solaires, sont également membres de ce groupe de travail.

Le Commissariat aux Energies Renouvelables et à l’Efficacité Energétique, Noureddine Yassah, a présidé, jeudi, la toute première réunion du groupe de travail, laquelle était une opportunité d'aborder la situation actuelle de l'exploitation des énergies renouvelables dans les activités agricoles et pastorales, ainsi que dans le développement des régions enclavées, les entraves sur le terrain qui empêchent la généralisation des ces utilisations, notamment les modes de financement et le manque de sensibilisation.

La réunion a également permis d'aborder les différents programmes sectoriels qui seront concrétisés. A l'occasion, les participants ont salué l'intérêt et l'appui dont bénéficie la question de la promotion de l'exploitation des énergies renouvelables par les Autorités suprêmes du pays.

Il convient de rappeler que le CEREFE dispose de plusieurs missions et attributions en lien avec ce sujet, dont essentiellement la définition, sur la base de la stratégie nationale, des stratégies sectorielles dans le domaine des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique, tout en tenant compte des autres plans élaborés ,et ce , conformément à la législation et à la réglementation en vigueur , ainsi que la définition et l'évaluation du potentiel des ressources énergétiques renouvelables disponibles dans les différentes régions du pays.

Le CEREFE est également chargé de participer à l'élaboration d'un cadre législatif et réglementaire attractif pour le développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique, de participer à l"élaboration des plans sectoriels territoriaux dans le domaine des énergies renouvelables et de mener des études de valorisation et de promotion des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique.


source: ALGERIE PRESSE SERVIVE

A voir aussi