Algérie:Importation des véhicules, Ait Ali envisage un quota de 200 000 unités par an



Algérie:Importation des véhicules, Ait Ali envisage un quota de 200 000 unités par an

Les importations des véhicules neufs en Algérie vont se limiter à environ 200 000 voitures par an, a révélé le ministre de l’industrie Ferhat Ait Ali Braham.

Le ministre de l’industrie a indiqué : «nous ne pouvons pas continuer dans la même cadence des importations des années précédentes en plusieurs milliards de dollars ». Intervenant lors d’un entretien sur une chaîne privée, Ait Ali a expliqué que : « nous avons envisagé un quota d’importation de 200 000 véhicules de moyenne gamme par an».

Toutefois, il a expliqué que le nouveau cahier des charges vise à importer des véhicules de moyenne gamme en respectant certains normes de sécurité. Cette démarche a pour objectif d’importer des voitures pour la classe moyenne dont les prix varient de 10 000 à 12 000 dollars.

D’ailleurs, il a souligné que les nouvelles règles d’importation posent des conditions très strictes concernant les véhicules de haut de gamme, dont les prix avoisinent les 40 000 dollars. Ainsi, le quota des devises qui sera consacré à l’importions des véhicules permettra d’atteindre un nombre important d’unités qui avoisine les 200 000.

Cependant, Ait Ali a confirmé qu’avec le nouveau cahier des charges il n y‘a aucun investisseur qui a l’agrément, car les nouvelles règles annulent systématiquement les anciennes autorisations.

Après quelques jours de la rentrée en vigueur du nouveaux cahier des charges, le ministre a indiqué qu’il n y a encore personnes qui s’est présenté au ministère pour un retrait, annonçant l’ouverture d’un portail électronique par lequel les postulants suivront l’avancement de leurs dossiers.


source: Algérie eco

A voir aussi