Algérie: Google, booste le numérique au féminin Women Techmakers Algiers

  • 28 décembre 2017 / Actualité / 400 / Africa-Bi1


Algérie: Google, booste le numérique au féminin  Women Techmakers Algiers Rien de mieux pour les jeunes femmes de s'affranchir et d'assurer leur indépendance que de s'assurer un avenir brillant à travers l'organisation et les perspectives qu'offrent les nouvelles technologies. 
Un projet de Google a été créé dans ce sens afin d'encourager les femmes à développer leurs compétences dans le domaine technologique et se montrer actives et performantes dans leurs domaines d'activités à travers les communautés «Google Developers Groups» qui sont éparpillées un peu partout dans le monde.
Women Techmakers vise à soutenir les femmes à percer dans leurs domaines de compétences, tout en assurant des formations et sessions pour les aider à développer leur estime de soi ainsi que les compétences techniques.
«Google Developers Group est une communauté qui regroupe les développeurs intéressés par les technologies de Google telles qu'Android, Chrome, Drive, les plateformes de Google Cloud et les produits APIs (Cast API, Maps API, et YouTube API) partout dans le monde», expliquent Amel Azzi et Manel Slamani de «Women Techmakers Algiers Leads».
Elles soulignent qu'«il peut prendre plusieurs formes, allant d'un simple groupe d'étudiants accros aux nouvelles technologies de Google à un organisme qui lui est propre et aux initiateurs de discussions technologiques et d'événements attestés ; il a pour but de promouvoir et de développer les produits de Google au sein de la communauté.
Ces groupes sont certifiés et entièrement reconnus par le géant de la ‘‘Silicon Valley'' et jouent le rôle d'ambassadeurs dans le monde entier. Women Techmakers est inclus dans toutes les activités du GDG et a, de plus, ses propres activités destinées principalement aux femmes», soulignent-elles.
Il faut savoir que Women Techmakers est une initiative ouverte à tout individu engagé et soutenant la cause féminine, tout en aspirant à créer un changement dans la société algérienne.
Pour les responsables de ce projet, «WTM étant une sous-partie du GDG, et toute participante voulant rejoindre le WTM doit d'abord passer par le GDG à travers les inscriptions annuelles qui se font d'habitude au mois de septembre après les Welcome Days qui se font dans presque toutes les universités du territoire national (GDG Algiers, GDG Blida, GDG Tipasa, GDG Ghardaïa, GDG Chlef, GDG Sétif, GDG Constantine, GDG Tlemcen, GDG Sidi Bel Abbès, GDG Taref, GDG M'sila, GDG Tizi Ouzou, GDGTiaret, GDG Ouargla)», précisent Amel Azzi et Manel Slamani.
Il n'est pas étonnant qu'aujourd'hui de plus en plus de femmes s'intéressent aux métiers liés aux nouvelles technologies qui leur offrent des moyens et des espaces d'expression : «Les femmes s'intègrent de plus en plus dans le domaine technologique. Et elles y sont très compétentes.
Le problème qui se pose, c'est que les femmes sont peu confiantes par rapport aux hommes et cela est dû aux idées négatives propagées dans la société qui visent à décourager les femmes à travailler voire même les limiter dans des domaines bien précis (médecine, enseignements, etc.)», commentent les responsables de WTM, en précisant que leur rôle est de faire comprendre «aux femmes et à la société algérienne que ces femmes sont aussi compétentes que les hommes grâce à leur éducation et leurs expériences professionnelles.
Des statistiques menées aux Etats-Unis ont démontré que les entreprises constituées de plus de 60% de femmes ont un rendement supérieur à celui à majorité masculine. Nous ne cherchons pas à avantager les femmes, mais plutôt à les aider à réclamer leurs droits et prouver leurs capacités comme actrices principales dans la société», disent-elles.
Par ailleurs, Women Techmakers Algiers organisera du 4 au 10 mars le Women Day 2018 qui est une série de compétences et talks où des femmes entrepreneurs interviendront, en particulier celles qui ont réussi à se faire une place dans la scène entrepreneuriale algérienne, voire mondiale. Les organisatrices précisent que lors de cet événement, «les participantes auront l'opportunité d'assister à plusieurs workshops techniques et/ou psychologiques afin de les aider à renforcer leur confiance en soi et montrer qu'elles ont toutes les capacités au même titre que les hommes.»
En attendant, le Women Day 2018, Women Techmakers est aussi présent dans les événements du GDG tels les Study Jams, GDD India Extended et Mapping Party qui sont au programme du premier semestre 2018. Afin d'en savoir plus sur les actualités de Women Techmakers et GDG Algiers, il suffit de consulter leurs pages Facebook : «GDG Algiers» et «Women Techmakers Algiers».
 

source: El Watan

A voir aussi