Algérie : Financé à hauteur de plus d’un million d’euros par l’UE , le projet d’un Cadastre Multifonctionnel lancé lundi prochain à Alger

  • 28 septembre 2017 / Actualité / 571 / Emerging Africa


Algérie : Financé à hauteur de plus d’un million d’euros par l’UE , le projet d’un Cadastre Multifonctionnel lancé lundi prochain à Alger

Un projet de jumelage au profit de l’Agence Nationale du Cadastre (ANC), intitulé « Mise en place d’un Cadastre Multifonctionnel », est lancé entre l’Algérie et la France. Ce projet entre dans le cadre du programme d’appui à la mise en œuvre de l’accord d’association entre l’Algérie et l’Union européenne (P3A).

La cérémonie de lancement officiel de ce jumelage qu’organise l’ANC, en étroite collaboration avec l’Unité de gestion du P3A et la délégation de l’Union européenne à Alger, est prévue pour ce lundi 25 septembre à Alger et constitue pour les organisateurs, une opportunité pour présenter aux parties prenantes, les objectifs et les résultats attendus de ce jumelage.

Elle connaitra, selon P3A la présence des ministres des Finances et du Commerce ainsi que l’Ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne en Algérie. Y prendront part aussi ; le représentant de l’Ambassadeur de France en Algérie ; le Directeur Général chargé de la coopération avec l’Union européenne au Ministère des Affaires Etrangères, le Directeurs National du Programme P3A ainsi que des cadres des administrations algériennes et françaises  impliquées dans ce jumelage.

Ce projet est financé par l’Union européenne (UE) à hauteur de 1 100 000 euros. Il est géré par le ministère du commerce à travers l’Unité de Gestion du programme P3A (UGP3A), ce jumelage s’inscrit dans le cadre du programme d’Appui à la mise en œuvre de l’Accord d’Association. « Il vise à appuyer l’administration algérienne dans ses efforts de modernisation des finances publiques. Il permettra aussi de renforcer les capacités institutionnelles, techniques et administratives de l’ANC en matière de gestion du fichier immobilier en garantissant la sécurisation de la propriété domaniale et foncière publique et privée », indique la même source.

Le projet en question est mis en œuvre par l’Agence Nationale du Cadastre  et la Direction générale des Finances Publiques (DGFiP) ; relevant du Ministère des finances et des comptes publics Français.

Il est lancé pour une  durée de 24 mois, soit de Décembre 2017 à Décembre 2019, et trente trois activités seront  déployées au cours de cette période, et qui doivent permettre d’atteindre les résultats attendus en matière de gestion du fichier immobilier et la sécurisation de la propriété domaniale et foncière.


source: Algérie eco

A voir aussi