Algérie:Energie, le renouvelable est un "domaine d'excellence" pour le partenariat algéro-allemand

  • 13 octobre 2020 / Actualité / 277 / Emerging Africa


Algérie:Energie, le renouvelable est un "domaine d'excellence" pour le partenariat algéro-allemand

BERLIN - Les énergies renouvelables constituent un "domaine d’excellence" pour un partenariat renouvelé entre l’Algérie et l’Allemagne, a estimé l’ambassadeur d’Algérie à Berlin, M. Nor-Eddine Aouam dans un entretien accordé à un mensuel allemand.

Dans une interview intitulée "Algérie: une étoile montante dans l’énergie solaire" accordé au mensuel allemand "Diplomatisches Magazin", qui consacre son numéro d'octobre au dossier de l’énergie, l'ambassadeur a qualifié l’Allemagne de "partenaire historique" dans l’industrialisation de l'Algérie, en relevant le fait que "nombreuses sont les firmes allemandes activant sur le marché algérien".

Cet état de fait a, selon lui, développé "une bonne connaissance mutuelle et un capital confiance qui facilite de nouvelles collaborations, en particulier, dans le domaine des énergies renouvelables".

Evoquant les opportunités d’investissements, il a indiqué que le champ de l’investissement en Algérie est "très vaste" et qu’il y avait de la place pour les partenaires qui veulent s’engager dans une relation "gagnant-gagnant", aussi bien avec le secteur public que privé.

M. Aouam a souligné que les énergies renouvelables en Algérie, connaissaient "une réelle dynamique", qui ne se limite pas à la réalisation d’infrastructures génératrices d’électricité, mais se traduit aussi, par la naissance d’une industrie tournée vers la production d’équipements et de composants destinés à l’énergie solaire.

Cette dynamique, précise-t-il est confortée par le modèle de croissance lancé par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, privilégiant les investissements dans les secteurs à forte valeur ajoutée comme les énergies renouvelables.

Elle est également portée par le Programme National des énergies renouvelables (PNER) qui couvre une période allant jusqu’à l’horizon 2030.

S’agissant du potentiel naturel que recèle l’Algérie en matière d’énergies renouvelables, le diplomate algérien a mis notamment en exergue l’ensoleillement de l’Algérie et l’immensité de son territoire saharien.


source: ALGERIE PRESSE SERVICE

A voir aussi