Algérie : DU POIVRE NOIR MELANGE AU CIMENT SE VEND A ORAN : La direction du Commerce met en garde les citoyens

  • 03 septembre 2017 / Actualité / 867 / Emerging Africa


Algérie : DU POIVRE NOIR MELANGE AU CIMENT SE VEND A ORAN : La direction du Commerce met en garde les citoyens
Les services de la direction du commerce d'Oran auraient lancé une mise en garde aux citoyens contre l'acquisition d'épices provenant de lieux inconnus, lesquels, sont étalés sur la chaussée. Cette dernière assure qu'il a été mis en place des équipes de contrôle sur le terrain où 60 agents sont mobilisés pour s'enquérir de l'existence de ces épices, comme l'a confirmé le directeur de wilaya du commerce à notre confrère « El Djemhouria », en soulignant qu'il existe des espaces commerciaux réguliers connus pour la vente des épices, notamment le poivre noir, très sollicité ces jours-ci, dont parfois son origine est inconnue. Notons, qu'il a été constaté selon des plaintes émanant de citoyens adressées à la fédération de protection du consommateur que du poivre noir mélangé à du ciment serait mis vente à la disposition du consommateur et conditionné dans des sacs transparents, en particulier, en zones urbaines à forte densité de population, telles que Canastel. Ce qui présente une menace pour la santé du consommateur et reflète le degré de fraude et d'escroquerie, adopté par les vendeurs ambulants, difficile à contrôler, selon le directeur du commerce. En ce sens, une mise en garde a été également lancée par le président de la fédération des associations de protection des consommateurs, M. Zaki Hariz, qui aurait confirmé que plusieurs plaintes ont atterri sur son bureau mettant en cause spécifiquement la qualité du poivre noir, tout en soulignant que la vente de diverses épices à travers les rues et les routes exposées aux rayons de soleil, encouragée par la demande des consommateurs , dont l'origine est inconnue, devient une menace pour la santé, en raison de l'assaisonnement malsain des épices, en particulier le poivre noir, où quelques spéculateurs mélangent ces produits avec des impuretés de couleur pour les vendre sur le marché parallèle, afin de réaliser un profit rapide au détriment du consommateur. A ce sujet, le président de la fédération des associations de protection du consommateur, M. Zaki a mis l'accent sur la nécessité d'acquisition par le consommateur des épices sous forme de grains avant de les moudre à domicile afin d'éviter des impuretés qui menacent sa santé. 

source: Réflexion

A voir aussi