Algérie:Djezzy réalise un chiffre d'affaires de 22,3 milliard DA MALGRE LA CRIE SANITAIRE QUI PLOMBE LA VIE ECONOMIQUE



Algérie:Djezzy réalise un chiffre d'affaires de 22,3 milliard DA MALGRE LA CRIE SANITAIRE QUI PLOMBE LA VIE ECONOMIQUE

L'opérateur tire avantage de sa politique de digitalisation amorcée en 2017 qui lui a valu une continuité quasi normale dans le travail, et ce, malgré le recours au travail à distance depuis le début de la pandémie.
L'année 2020 aura été difficile sur tous les plans pour les opérateurs de téléphonie mobile. C'est le cas de Djezzy qui n'a pas été épargné par les effets de cette crise sanitaire pour cause de pandémie de Covid-19, même s'il s'en sort plutôt bien étant donné les circonstances.
L'opérateur de téléphonie mobile affiche de bonnes performances au terme du 3e trimestre 2020 avec un chiffre d'affaires établi à 22,3 milliards de dinars. Certes, si l'on doit comparer ce résultat à la même période de l'année dernière, on enregistre une baisse annuelle de 5,7%, conséquence du ralentissement économique global.
En revanche, ce même chiffre a augmenté de 8,3% trimestriellement, confirmant l'agilité de l'entreprise qui a pu retrouver son niveau d'activité d'avant la crise sanitaire, démontrant ainsi sa réactivité pour continuer à servir ses clients et assurer la continuité du business.
Idem pour l'Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) établi à 10,2 milliards de dinars, enregistrant, à son tour, une baisse annuelle de 5%, mais a augmenté de 23,3% par rapport au deuxième trimestre avec une marge de 45,6%, témoignant de la solidité financière de la société et de la stabilisation de sa performance organique.
Les revenus Data, quant à eux, ont atteint 8,3 milliards de dinars, soit un accroissement annuel de 15,4%. La consommation data a également marqué une évolution annuelle de 44% passant de 3,4 Go/client à 4,9 Go/client de même pour l'Arpu qui a enregistré une progression de 2,4%.
La base client s'est établie à 14,2 millions de clients grâce aux efforts de segmentation et à la modernisation du portefeuille d'offres ayant permis une progression trimestrielle de 1,8%. À la fin du troisième trimestre, Djezzy couvrait 41 wilayas et 47% de la population en 4G contre 76% de la population en 3G.
Des résultats probants, loin d'être le fruit du hasard. Dans un communiqué rendu public jeudi dernier, l'opérateur a révélé "avoir relevé le défi dans ce climat difficile de pandémie durant lequel, la mobilité est réduite en investissant fortement au troisième trimestre avec 3,4 milliards de dinars, soit une augmentation annuelle de 28,9%, totalisant ainsi plus de 8,3 milliards de dinars d'investissements durant les 9 premiers mois de l'année en cours".
"Cet investissement a permis la densification du réseau 3G/4G et le renforcement de la qualité de service permettant aux clients de consommer plus de data avec l'avantage de communiquer sur un réseau performant", selon les affirmations de l'opérateur.
Il faut croire, aussi, que Djezzy tire avantage de sa politique de digitalisation amorcée déjà en 2017, qui lui a valu, aujourd'hui, une continuité quasi normale dans le travail, et ce, malgré le recours au travail à distance (télétravail à 95%) depuis le début de la pandémie à ce jour.
Le communiqué de Djezzy parle, d'ailleurs, de "stratégie de riposte" à travers laquelle "l'opérateur a su s'adapter au contexte de crise sanitaire", et ce, en renforçant son offre numérique à travers "Djezzy Maktabi" en proposant "des solutions à même d'aider l'écosystème à préserver l'emploi et la modernisation de la ‘Djezzy App' qui a accéléré de manière significative le paiement par Flexy en évitant aux clients les déplacements aux magasins"


source: Liberté

A voir aussi