Algérie:Des locaux et des terrains au profit des start-up Le dossier au menu d'un conseil de l'exécutif de AIN TEMOUCHENT

  • 02 novembre 2020 / Actualité / 301 / Emerging Africa


Algérie:Des locaux et des terrains au profit des start-up Le dossier au menu d'un conseil de l'exécutif de AIN TEMOUCHENT

Le wali a promis d'être à l'écoute des préoccupations et des besoins des jeunes et de leur fournir tous les moyens nécessaires pour les aider et les assister en vue d'une meilleure maîtrise de leurs projets.
L'emploi des jeunes a été au menu d'un conseil de l'exécutif de la wilaya de Aïn Témouchent, tenu il y a quelques jours sous la présidence du wali Mohamed Moumen.
La réunion a été consacrée à l'étude et à un large débat sur la situation de l'emploi des jeunes, notamment lorsqu'il s'agit du suivi des entreprises émergentes (start-up) dans leurs activités créatives et innovantes, afin de mettre des mécanismes et méthodes efficaces qui puissent garantir l'accompagnement des jeunes et de tous les porteurs de projets dans leur créativité et leur innovation, dans le but d'assurer également toute aide à la recherche de solutions à leurs problèmes.
En effet, après la présentation de la situation de l'emploi dans la wilaya par le directeur de l'emploi, en présence d'un groupe de jeunes chefs de start-up qui exercent localement, ceux-ci ont, à leur tour, exposé leurs projets novateurs.
Le wali a tenu à rappeler que la nouvelle orientation vers les entreprises émergentes est inévitable, dans le seul et unique intérêt de l'économie individuelle et nationale. Le premier responsable de la wilaya a saisi cette occasion pour rappeler que les portes de l'administration et des institutions publiques demeureront grandement ouvertes et seront à l'écoute des préoccupations et des besoins des jeunes, notamment ce qui touche à leur emploi, afin de leur fournir tous les moyens nécessaires dans le but de les aider de maîtriser leurs projets, même lorsqu'il s'agit de l'attribution de terrains ou de locaux à leur profit, ou toute aide ou subvention de l'Etat pour la réussite de leurs projets, qu'ils soient dans les domaines scientifiques, de services, de l'électronique préventive, des ressources en eau, du service électronique rapide dans le monde du transport et bien d'autres entreprises émergentes qui visent à soutenir l'économie nationale et le service public.
À titre de rappel, la wilaya dispose de locaux inoccupés qui seront mis officiellement à la disposition des entreprises émergentes si leurs propriétaires le souhaitent, au même titre que les terrains du foncier industriel qui seront mis à leur disposition, que ce soit dans les deux zones industrielles de Aïn Témouchent et de Tamzoura ou dans les zones d'activités implantées à travers les différentes communes de la wilaya.
L'université Belhadj-Bouchaïb a lancé en 2019 une dizaine de start-up. Le directeur de l'entrepreneuriat de Aïn Témouchent, Dr Zakaria Sari Hassoune, avait assuré en janvier 2020 avoir accompagné au cours des trois dernières années au moins 50 petites entreprises innovantes. Début 2020, cette structure accompagnait 20 microprojets émergents dans sa dernière phase pour obtenir un soutien financier des institutions bancaires après acceptation des dossiers par l'Ansej (Agence nationale de soutien à l'emploi des jeunes).


source: Liberté

A voir aussi