Algérie: D’ici la fin 2021, l’Algérie veut rendre fonctionnelle son autorité portuaire créée il y a 22 ans



Algérie: D’ici la fin 2021, l’Algérie veut rendre fonctionnelle son autorité portuaire créée il y a 22 ans

(Agence Ecofin) - L'Algérie élabore actuellement un plan d’urgence pour la dynamisation de son secteur des transports. Mais avant, le pays nord-africain entend mettre en place tout l’arsenal institutionnel nécessaire pour la conduite efficace dudit plan.

A l’issue de la réunion du gouvernement du dimanche 15 août, le Premier ministre algérien, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane (photo), a « instruit le ministre des Transports à l’effet de mettre en place, avant la fin de l’année en cours, l’Autorité portuaire déjà instituée par texte réglementaire ».

Ladite institution a été créée par décret exécutif en août 1999, mais depuis lors elle n’est toujours pas fonctionnelle. Pour le gouvernement, l'effectivité de cette institution participera au plan d'urgence proposé pour une relance effective du secteur des transports, « qui constitue un composant critique du développement économique du pays et un vrai stimulateur de croissance économique ».

Placée sous la tutelle du ministère des Transports, l'Autorité portuaire a pour mission le développement, l’entretien, la gestion, l’exploitation, la préservation et la conservation du domaine portuaire qui lui est affecté. 

Jouissant d’une autonomie financière, elle participe en outre à l'animation et à la coordination des actions entre les différents intervenants dans l'activité portuaire ainsi qu'à la promotion commerciale des ports dont elle a la charge.

Sa mise en place attend désormais la nomination d’un directeur général, d’un conseil d’administration ainsi que l'affectation d’un budget initial de démarrage.


source: https://www.agenceecofin.com

A voir aussi