Algérie:Agriculture , La culture du Colza en Algérie «une filière prometteuse»

  • 01 décembre 2020 / Actualité / 183 / Emerging Africa


Algérie:Agriculture , La culture du Colza en Algérie «une filière prometteuse»

La culture du colza «est une filière prometteuse», car elle réunit tous les facteurs de réussite en Algérie, a-t-on appris, mercredi, auprès d'un responsable à l’Office algérien interprofessionnel de céréales (OAIC), Mustapha El-Abbassi.
Dans une déclaration à l’APS, M. El Abbassi, en marge du lancement des premiers essais pour la culture du colza à Aïn Bessam (Ouest de Bouira), le représentant de l’OAIC a estimé qu’il est «indispensable de développer cette culture, qui a fait ses preuves par le passé». «Cette culture n’est pas nouvelle dans notre pays, elle a déjà fait ses preuves par le passé dans notre pays. Il est important et indispensable d’aller vers la promotion de cette culture à travers les différentes wilayas du pays notamment celles du Centre», a souligné M. El Abbassi. A propos des essais effectués dans la matinée dans la ferme pilote Hicher d’Ain Bessam, en présence de la direction des services agricoles de la wilaya (DSA), le même responsable a expliqué qu’il s’agit d’une journée de sensibilisation au profit des agriculteurs de la région pour leur apprendre notamment «le réglage du semoir», qui est «un processus compliqué», a-t-il dit.
M. El Abbassi a fait remarquer, en outre, un fort engouement des agriculteurs, intéressés par le développement de cette culture à Bouira. «Nous voulons que le colza soit cultivé et développé dans les wilayas du Centre. A Bouira, nous visons à couvrir une superficie de 1.000 ha pour le début», a-t-il encore expliqué. En marge de cette opération, qui s’est déroulée aussi en présence des représentants de l’Institut technique régional des grandes cultures (ITGC) de Médéa ainsi que des responsables locaux de la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS) de Bouira, la chargée de la communication de la DSA, Salima Kerkoud, a souligné à l’APS que cette journée porte sur les premiers essais pour la culture du colza à Bouira. «Cette opération s’inscrit dans le cadre des efforts du gouvernement et du ministère de l’Agriculture et du Développement rural, visant à développer cette culture et à produire de l’huile du colza en Algérie pour réduire la facture des importations», a expliqué Mme Kerkoud. Pour cette première expérience, les services agricoles de la wilaya de Bouira ont opté pour une superficie à emblaver de 40 ha, dont 10 destinés à la consommation, alors que les 30ha restants sont destinés à la production de semence de colza. «Pour l’instant, nous avons recensé neuf agriculteurs pour la réalisation de cette opération pour sa première saison à Bouira», a indiqué Mme Kerkoud.
«Une importante superficie agricole de la ferme Boutcherraine à El Asnam sera également réservée pour cette culture», a-t-elle fait savoir. La même responsable a saisi cette occasion pour réitérer la volonté et l’engagement de la DSA à accompagner les agriculteurs qui vont se lancer dans cette culture, jusqu’à la récolte, afin de pouvoir les aider à réussir une bonne saison agricole.


source: el moudjahid

A voir aussi