ALGERIE, Agriculture: inauguration le 5 juillet de la Banque nationale de gènes



ALGERIE, Agriculture: inauguration le 5 juillet de la Banque nationale de gènes

Le ministre intervenait lors des travaux d'une journée parlementaire sur "le rôle de la Banque nationale de semences dans la réalisation de l'autosuffisance à court et à moyen termes et la garantie d'une sécurité alimentaire durable", organisée au siège de l'Assemblée populaire nationale (APN) par la Commission de l'Agriculture, de la pêche et de la protection de l'environnement.

Dans ce cadre, M. Henni a précisé que "la Banque nationale de gènes sera inaugurée le 5 juillet prochain, avec une capacité de conservation de 80.000 souches".

Affirmant que la Banque nationale de gènes "conservera une duplication des ressources génétiques agricoles et alimentaires", M. Henni a mis en exergue le rôle de ce dispositif dans "la création d'une dynamique scientifique, technologique et économique sur les plans, national, régional et international".

Le ministre a également évoqué la Banque nationale de semences, inaugurée le 1e août dernier par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane.

Cette banque "constitue la première base pour la plateforme nationale des ressources génétiques agricoles et alimentaires", a-t-il souligné, annonçant, par la même, "la création de 5 à 6 banques spécialisées, dans les wilayas de l'intérieur du pays, avec une capacité de conservation inférieur".

Pour M. Henni, la Banque nationale de semences se veut "un outil essentiel pour la consolidation de la sécurité alimentaire et de la souveraineté nationale, à travers la préservation de la diversité biologique agricole et son utilisation durable, en sus d'assurer des semences et des espèces qui s'adaptent aux changements climatiques et résistent aux pathologie, l'objectif étant de faire face aux défis climatiques en particulier".

A ce titre, il a rappelé que la Banque nationale de semences dispose d'une capacité de conservation de 6.000 souches de différentes filières, et contient actuellement 4.015 entrées pour les graines, les légumineuses, les légumes, les plantes industrielles, et les arbres forestiers, aromatiques et médicinales, en sus des bovins, des ovins, des chèvres, et des chevaux pour les espèces animales.

La Banque nationale de semences, souligne le ministre, contribue à la préservation des semences d'espèces rares et menacées d'extinction, qui seront réintroduite pour obtenir des quantités suffisantes.

Par ailleurs, M. Henni a affirmé que le secteur agricole contribuait désormais à plus de 14,7% du PIB (Produit intérieur brut), et représente plus d'un quart de la main-d'œuvre active, soit l'équivalent de trois (3) millions de travailleurs.

En 2022, la valeur de la production agricole a atteint 4.450 milliards de DA, soit une augmentation de 38%, précise le ministre qui a indiqué que la production nationale a réalisé un taux de couverture des besoins alimentaires de plus de 75%.


source: https://www.aps.dz/

A voir aussi