Algérie:Adjudication de titres miniers ,62 offres techniques en lice pour 21 sites

  • 05 novembre 2020 / Actualité / 266 / Emerging Africa


Algérie:Adjudication de titres miniers ,62 offres techniques en lice pour 21 sites

ALGER - Un total de soixante-deux (62) offres techniques relatives à l'adjudication de 21 sites miniers pour exploration de différentes substances dans onze (11) wilayas du pays ont été retenues, mercredi à Alger, lors d`une séance publique d`ouverture des plis organisée par l'Agence nationale des activités minières (ANAM).

Les offres techniques retenues faisaient partie d'un total de 82 offres, a indiqué le président de l'ANAM, Messsaoud Houfani, à l'issue de la séance d'ouverture des plis, tenue en présence des soumissionnaires et d’un huissier de justice.

Ces offres techniques ont été reçues suite au lancement d'un avis d'appel d'offres national (n 1/ANAM/2020) et qui correspond à la 50ème session d'adjudication de 21 titres miniers pour l'exploration, a-t-il précisé lors d'une déclaration à la presse.

"Ce sont là les résultats préliminaires et les 62 offres techniques retenues ce mercredi feront l'objet d'un examen approfondi par une commission de l'ANAM qui donnera ses résultats définitifs dans une semaine", a fait savoir également M. Houfani.

Aussi, les soumissionnaires seront invités le 24 novembre prochain pour présenter leurs offres financières avant l'obtention ou non des permis miniers pour exploration, a ajouté le président de l'ANAM.

Cette 50éme session d'adjudication propose aux soumissionnaires différentes substances à l'instar du calcaire, du granite, du gypse ainsi que du sable, du tuf et de l'argile dans différentes wilayas, notamment dans celles situées dans le sud du pays (Adrar, Biskra, M'sila, Illizi et El Oued.

M. Houfani a relevé à l'occasion l'engouement des soumissionnaires pour le site de Sidi Ameur dans la wilaya de M'sila (sable), indiquant que l'ANEM avait reçu 35 offres techniques dont 7 ont été rejetées.

Précisant que cette nouvelle session d'adjudication survient dans des conditions un peu particulières dues à la pandémie du coronavirus, M. Houfani a affirmé que l'ANAM a du geler l'opération le 23 mars dernier avant de la reprendre le 8 août pour une durée d'un mois.

"Nous étions aussi dans l'obligation de reporter la date d'ouverture des plis des offres techniques pour le 4 novembre au lieu du 2 novembre, et ce, en raison de la tenue du référendum sur le projet d'amendement de la Constitution", a-t-il tenu en outre à signaler.


source: ALGERIE PRESSE SERVICE

A voir aussi